Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/12/2012

AleStar, le concours de chant a trouvé son vainqueur

La grande finale du concours de chant AleStar s’est déroulée samedi soir. Dans un Espace Cazot archi-comble, six chanteurs se sont affrontés. Et c’est Baptiste Pizon qui a été choisi au terme d'une soirée exceptionnelle !

Les candidats ont assuré le show comme des pro, sous les yeux ébahis d’un public conquis. Côté coulisse et salle, la ribambelle de jeunes de Raia, vêtus de jaune pour l'occasion, étaient aux petits soins des quelque 500 convives. Tels de petites abeilles, ils se sont affairés à tout, même à l’animation.

Et la guest star Myriam Abel a mis le feu en clôture avant que ne soit proclamée la victoire de Baptiste, sacré AleStar.

Laure Ducos

(Vidéo Jean-Marc Boyer Interview Laure Ducos)

23/12/2012

Alès : le magnolia pluricentenaire trône désormais devant le lycée JBD

Le chantier de déracinement  et de déplacement du magnolia pluricentenaire planté devant l'ancienne cité administrative promise à la démolition, a débuté mercredi, sous l'oeil avisé de  Bernard Pical.  L'arbre trône dorénavant devant le lycée JBD.

(Vidéo Fred Gautier et Jean-Marc Boyer)

20/12/2012

Alès:Quand papy magnolia fait de la résistance

Les nombreux badauds qui s’attendaient à du spectaculaire avec le déplacement du magnolia de la place des Martyrs-de-la-Résistance en seront restés pour leurs frais. Le superbe arbre pluricentenaire n’a pas souhaité opérer la migration qu’on lui avait réservée, faisant de la résistance même s’il ne faut pas le faire passer pour un martyr victime de la modernisation  programmée du quartier de l’ancienne cité dministrative. L’opération avait pourtant été longuement programmée en amont afin de préparer

le volumineux et vénérable centenaire. Il avait été élagué en haut comme en bas, sa motte - énorme – soigneusement emmaillotée pour ne perdre aucune miette de terre...Des racines infiltrées dans les fondations de l’ancien hôpital Vers 11 h 30, heure à laquelle devait débuter son extraction, les équipes renforçaient les attaches au tronc, quelques branches supplémentaires étant élaguées, tandis que les agents municipaux retiraient les panneaux de circulation sur le trajet que devait emprunter le porte-char avec le magnolia. Une demi-heure plus tard, la grue exerçait sa traction pour sortir l’arbre de son trou. En dépit de leurs efforts déployés durant une demi-heure, la vingtaine de personnes a dû se résigner à stopper la manoeuvre. En cause, des racines qui se sont infiltrées profondément dans les fondations de l’ancien hôpital.Une nouvelle tentative devrait être effectuée demain vendredi en matinée,après le cisaillage de ces racines. 

FRED GAUTIER

 

(Vidéo Laure Ducos,Fred Gautier et Jean-Marc Boyer)